RÉTINOGRAPHIE

La rétinographie permet l’acquisition rapide de photographies du fond d’œil à l’aide d’un appareil photo reflex. Elle permet un archivage  informatique des clichés pris lors de l'examen. Ces clichés sont identiques à ce qui est visible lors de l'examen du fond d'oeil au biomicroscope. Ils permettent de suivre l’évolution de la rétine au cours du temps. La rétinographie est utilisé pour le dépistage et le suivi de la rétinopathie diabétique, de la maculopathie liée à l'âge et de la DMLA, des lésions choroïdienne de type naevus du glaucome chronique à angle ouvert et enfin de toute particularité clinique.

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT

La rétinographie est réalisée de manière systématique lorsqu'une pathologie au fond d'oeil est découverte ou suspectée et répétée à chaque consultation de suivi pour permettre un dépistage continu et systématique au cours du temps. La réalisation d’une rétinographie se fait la plupart du temps non dilaté si la transparence des structures oculaires le permet et dure uniquement quelques secondes. 

Rétinographe non mydriatique photographies de la rétine autofluorescence image couleur du fond d'oeil de la rétine du nerf optique Dr Franck Lalloum

DEROULEMENT DE L'EXAMEN

La rétinographie se déroule de la façon suivante : le patient est assis, le menton est placé sur une mentonnière et le front appuyé de façon à ce que le regard soit situé en face de l’objectif. L’œil fixe une image au centre de l’appareil. La prise de photographie est effectuée successivement sur un œil, puis l’autre, et retransmise sur un écran. L'examen est indolore et non invasif. Il n'est pas nécessaire de dilater la pupille la plupart du temps avec les rétinographes non mydriatiques. Le patient peut être légèrement ébloui. L'opérateur peut vous demander de regarder dans différentes directions du regard afin de photographier différentes zones de la rétine. Cet examen peut être réalisé par un/une orthoptiste, par un/une optométriste ou par le médecin lui-même.