BIOMÉTRIE

Le biométre est un appareil utilisé en ophtalmolgie pour effectuer les mesures de calcul de puissance de l’implant intraoculaire, qui remplacera le cristallin lors de la chirurgie de la  cataracte ou pour une chirurgie réfractive. Un implant est une lentille artificielle transparente qui remplace le cristallin lors de la chirurgie de la cataracte afin de corriger le pouvoir réfractif du cristallin. Ces implants corrigent la vision de loin ou de près uniquement (implant monofocal), ou la vision de loin et de près (implant multifocal), associé ou non à la correction de l’astigmatisme (implant torique). 

IOL MASTER 700 BIOMETRE DR FRANCK LALLOUM.jpeg

La puissance optique de la cornée, associée à la puissance optique de l’implant, permet à l’image de se former exactement à la surface de la rétine. La puissance réfractive moyenne du cristallin est d'environ 20 dioptries.  

La biométrie oculaire est réalisé grâce à 2 mesures : d'une part la mesure la longueur de l’œil, dite longueur axiale et d'autre part la puissance optique de la cornée ou kératométrie. Ces 2 valeurs seront utilisées dans une formule de calcul afin d’obtenir la puissance de l’implant.

La mesure de la longueur axiale de l’œil est effectuée par interférométrie et la kératométrie étudie de façon optique les courbures de la cornée. Elle permet notamment de connaître l’importance de l’astigmatisme cornéen, en étudiant le méridien le plus cambré et le moins cambré, la différence des 2 permettant de connaître la valeur de l'astigmatisme cornéen.

Le biomètre réalise également une mesure de la profondeur de chambre antérieure et de l’épaisseur du cristallin permettant d'affiner les résultats de la puissance de l'implant grâce à des algorithmes propres à chaque appareil.

Les formules de calcul d’implant les plus récentes prennent également en compte l'existance d'antécédents de chirurgie réfractive, de vitrectomie ainsi que l'état réfractif  pré-opératoire de l'oeil afin de maximiser la précision de la puissance de l'implant.